Carte de la Linea P

Voir la carte
Bunker Blockhaus allemand Non vérifié ou détruit

Le projet

Carte de la Línea P est un projet dont l'objectif est de recenser les bunkers construits entre 1939 et 1948 dans les Pyrénées. De 2015 à 2022, la carte était un projet collaboratif où chacun pouvait ajouter les bunkers qu'il a découverts !

Cliquez sur un bunker de la carte pour voir ses photos

À quoi ça sert Carte de la Línea P ?


À organiser des randonnées à thème dans les Pyrénées
Ces bunkers insolites peuvent devenir le but de balades ou de circuit en montagne ! Ils peuvent motiver des enfants (et les plus grands) sur le thème d'une chasse au trésor ou d'un jeu d'observation...

Ă€ valoriser le tourisme d'exploration urbaine (urbex)
En valorisant ces monuments insolites, Carte de la Línea P permet de créer une nouvelle activité touristique (bunkerologie) sur l'ensemble des territoires des Pyrénées.

À conserver la mémoire de l'histoire Pyrénéenne
En répertoriant, tous les bunkers, cette carte élève l'ensemble du système au rang de monument et permet de comprendre ce que sont ces blocs de béton camouflés en pleine montagne. Elle met en valeur ce magnifique patrimoine de l'architecture militaire (les Hommes sont en général inspirés lorsqu'il s'agit de se taper dessus).

À comprendre la stratégie globale du système
La carte, les commentaires et les photos permettront de comprendre dans son ensemble le plan d'implantation décidé par les stratèges espagnols.
Bunkers de la LĂ­nea P pour canon au Tunnel de Vielha

La ligne P

La LĂ­nea P est un ensemble de bunkers dĂ©fensifs (fortifications militaires Ă  l'Ă©preuve des tirs ennemis) rĂ©alisĂ© en secret, principalement durant le mandat du dictateur Francisco Franco. La partie situĂ©e en Catalogne est en gĂ©nĂ©ral appelĂ©e "Ligne Gutierrez". Construite de 1939 Ă  1948, elle Ă©tait principalement destinĂ©e Ă  empĂŞcher que les AlliĂ©s pĂ©nètrent en Espagne. Se servant de la barrière naturelle de 500 km formĂ©e par les PyrĂ©nĂ©es, un nombre impressionnant de 5 000 bunkers ont Ă©tĂ© construits, soit 1 tout les 100 m ! (10 000 Ă©tait prĂ©vus)

Elle est composĂ©e de bunkers semi-enterrĂ©s en bĂ©ton armĂ©, parfois reliĂ© entre eux par des tunnels (nid d'artilleries, postes d'observation, abris de troupes). Ces bunkers sont rĂ©partis dans des "Centres de RĂ©sistance", eux-mĂŞmes classifiĂ©s selon le niveau de risque. Elle n'a jamais Ă©tĂ© armĂ©e, mais Ă©tait prĂ©vue pour recevoir des mitrailleuses lourdes et lĂ©gères, des canons d'infanterie et antichar, des dĂ©fenses anti-aĂ©riennes et des mortiers. Elle Ă©tait moins bien protĂ©gĂ© que d'autres constructions de l'Ă©poque, voire obsolète (les murs des blockhaus allemands pouvait faire jusqu'Ă  2 m d'Ă©paisseur). Jusqu'Ă  la mort de Franco en 1975, c'Ă©tait un secret militaire. Si vous en parliez trop, vous aviez des ennuis. Elle est dĂ©finitivement abandonnĂ©e dans les annĂ©es 80. Après une pĂ©riode de dĂ©classification, les archives militaires sont de nouveau difficiles d'accès. Environ 2 000 bunkers seraient encore debout.

Côté Français, les Allemands ont également construit une ligne de blockhaus de 1942 à 1944, la Sperrlinie Pyranäenfront. En effet, ils craignaient que l'Espagne passe du côté des Alliés. Elle compterait une quarantaine de bunkers, principalement des tourelles de char semi-enterrée. Comme pour le mur de l'Atlantique ces bunkers sont standardisés.

En savoir plus :
Explorer
Une lampe-torche puissante est indispensable pour pénétrer dans les bunkers. Un casque est conseillé. Vérifier où vous mettez les pieds, des chutes sont toujours possibles, notamment dans les puits d'accès... Des outils de jardinage peuvent permettre de dégager l'entrée des bunkers les plus recouverts par la végétation. Comme tous les lieux abandonnés les bunkers peuvent contenir de nombreux détritus. Certains bunkers sont sur des propriétés privées.

Contact

Vous souhaitez :

Contactez-moi !


Langue maternelle : Français | Langues comprises : Espagnol (Castellano), Anglais

 



Carte de la Línea P est un projet bénévole collaboratif à but non-lucratif.

//Contact